Logo_L'Express.svg

Disc-jockeys, dieux de la nuit:
Ils sont les musiciens de vos nuits blanches, à Paris, Saint-Tropez, Ibiza ou Londres. Chez les sorciers des platines et des pistes de danse, Carl Cox et Philippe Corticchiato, dit «Corti,» sont grands maîtres. Portraits croisés.

270794_orig

 Sous son vrai nom de Philippe Corticchiato, le DJ du Midi fait ses débuts à l’écran dans “Mafiosa“ sur Canal +. Il incarne un porte-flingue dans la cinquième et dernière saison de la série. Le pétillant disc jockey nous raconte cette reconversion.
(Midi Libre – Jean Marie Gavalda) (Photo Angela Rossi Canal+)

Logo_Chronicart

« Vous dites que vous avez le sens de l’honneur, de la famille. Moi je pense que l’honneur vous ne savez pas ce que c’est. La famille, vous la défendez quand ça vous arrange. Dans votre système, il n’y a pas de règle, pas d’honneur, pas d’amitié. Il n’y a qu’une loi : c’est celle du plus fort. Vous avez tué des gens, vous allez en tuer d’autres. Et puis, quand les aurez tous tués, vous vous tuerez entre vous ».  (Margaux Duquesne Chronicart)

logo LE PARISIEN

En choisissant de faire vivre le personnage de Manu, au-delà de la tragique disparition de son interprète l’an dernier, Canal + a pris un risque. Pas simple en effet de faire oublier le visage du comédien Frédéric Graziani, l’un des piliers de « Mafiosa », qui continue ce soir à 20 h 55. Plus connu derrière les platines des soirées branchées, le DJ Philippe Corti, de son vrai nom Corticchiato, y parvient pourtant sans accroc.
(Le Parisien Carine Didier

Menu